Un enfant sur 3 identifié à l’âge d’1 an, par ce questionnaire à remplir par les parents, comme à risque de troubles du spectre autistique (TSA), sera bien diagnostiqué avec TSA à l’âge de 3 ans. Et plus de 8 enfants sur 10 identifiés seront bien diagnostiqués comme à troubles du développement, à l’âge de 3 ans également. Cette étude réalisée par l’Université de Caroline du Nord (UNC) à Chapel Hill confirme, à nouveau, dans la revue Autism, l’efficacité d’un simple questionnaire pour la détection précoce, donc dès l’âge de 12 mois, des TSA. (Test téléchargeable en fin d’article).

Ainsi, 85% des enfants jugés à risque de TSA en fonction des résultats du questionnaire « First Year Inventory (FYI) » de 63 questions à remplir par les parents, présentent un autre trouble du développement à l’âge de 3 ans, selon le Pr Grâce Baranek, co-auteur de l’étude et chercheur sur l’autisme dans le cadre du Programme pour l’autisme précoce (Program for Early Autism), de l’Ecole de médecine UNC. Ce questionnaire, le First Year Inventory a été développé par les co-auteurs. Les parents de 699 enfants ont rempli le FYI lorsque leur enfant était âgé de 12 mois puis des questionnaires de dépistage supplémentaires lorsque leur enfant avait atteint l’âge de 3 ans. Les enfants évalués à risque de TSA sur la base du FYI et par les questionnaires suivants ont bénéficié d’autres évaluations diagnostiques. Les résultats de l’étude confirment que la grande majorité des enfants « positifs » sur questionnaire FYI, présentent un retard certain dans leur développement à l’âge de 3 ans ce qui justifie, chez ces enfants, une intervention précoce.

Un enfant atteint d’autisme n’est diagnostiqué, généralement, qu’entre les âges de 5 voire 6 ans et n’a accès aux traitements que plusieurs mois plus tard. Le Pr Lauren Turner-Brown, chercheur à l’UNC et co-auteur de l’étude, ajoute que « l’identification des enfants à risque de TSA à 12 mois pourrait donner accès à un nombre important d’enfants –ainsi qu’à leurs familles- aux services d’intervention des années avant le moment supposé du diagnostic traditionnel ».

Une précédente étude de l’Université de Californie avait montré via un réseau de pédiatres, qu’un tel mode de détection par questionnaire avait permis de donner aux enfants repérés accès au traitement dès l’âge de 17 mois et 89% de ces enfants avaient pu suivre une thérapie comportementale. En moyenne, ces enfants ont été soumis à un premier traitement dès l’âge de 17 mois.

 

“Rapide à remplir par les parents, facile à analyser par les médecins, un questionnaire distribué en cabinet lors de la visite des 12 mois pourrait permettre un diagnostic et un traitement ultraprécoces de l’autisme. Le questionnaire CSBS DB, qui contient 24 questions regroupées en différentes catégories – aptitude à communiquer, habileté, compréhension – a été testé au Centre d’excellence sur l’autisme de l’Université de Californie à San Diego. (Lire l’Article : Interviews Spécialiste Autisme)”

 

Test à télécharger :

Test de dépistage de l’Autisme chez l’enfant : (CSBS DP™)” en Anglais

Autre test de dépistage de l’Autisme (CARS)

Sources: Autism (The International Journal of Research & Practice), Santelog.com.

Si vous avez des questions ou que vous souhaitez réagir à cet article, je vous propose de le faire via le formulaire en bas de page.

Vous pouvez aussi m’écrire en cliquant ici : Cabinet d’Orthophonie à Casablanca

Enfin, si vous souhaitez me retrouver cliquez ici : Orthophoniste à Casablanca