Une question qui peut paraître anodine pour certain et qui peut être primordiale dans nos approches.

En effet l’un n’est pas l’autre et le bilan orthophonique permet de lever cette ambiguïté.

Afin de bien les distinguer, je vous propose dans cet article de vous présenter au mieux la Dysorthographie.

 

Qu’est-ce qu’une dysorthographie ?

C’est un trouble structurel du développement du langage écrit, un défaut d’assimilation important et durable des règles orthographiques (altération de l’écriture spontanée ou de l’écriture sous dictée). Il convient de la distinguer de la « dysgraphie » qui relève d’un trouble psychomoteur.
La dysorthographie est un trouble particulier qui peut exister en dehors de tout autre problème de langage.

En fait, une dyslexie est toujours associée à une dysorthographie tandis que l’on peut trouver une dysorthographie isolée. On suppose alors que l’efficience intellectuelle de l’enfant lui a permis de compenser ses difficultés lexicales.

Lorsqu’on évoque l’existence d’une dyslexie – dysorthographie, il faut exclure :

– un déficit intellectuel
– un déficit sensoriel
– un défaut de scolarisation et/où de stimulations socioculturelles
– un trouble psychologique ou psychiatrique
– une lésion cérébrale acquise

 

Qu’elles en sont les signes ?

  • Ajout de lettres ou de syllabes à l’intérieur des mots;
  • Inversion de lettres ou de syllabes à l’intérieur des mots;
  • Difficulté à respecter l’entité des mots (ex.: lajout pour l’ajout, unabit pour un habit);
  • Orthographe grammaticale souvent très faible (accord dans le groupe du nom, respect de la conjugaison des verbes, etc.);
  • Orthographe d’un même mot qui varie d’un endroit à un autre (enfan, anfan, anfent);
  • Calligraphie irrégulière et malhabile.

 

Qu’elles sont Les types de la dysorthographie ?

Dysorthographie phonologique correspond à l’usage déficitaire de la procédure du phonème au graphème (l’oral à l’écrit). Le défaut de cette stratégie se traduit par une mauvaise réalisation orthographique des mots réguliers et des mots nouveaux (substitution de lettres et de sons, omission de lettre, ajout etc.).

La conscience phonologique, capacité à “jongler” avec les phonèmes, joue un rôle fondamental dans la mise en place de cette stratégie.

 

Dysorthographie de surface correspond à l’emploi déficitaire de la stratégie lexicale. Cet emploi déficitaire se traduit par l’incapacité de produire l’orthographe exacte d’un mot fréquemment rencontré dans un texte. Les élèves concernés présentent des difficultés à fixer à long terme l’orthographe des mots et à constituer un lexique visuo-orthographique. Ils tendent à écrire de manière phonologique tous les mots, même les mots irréguliers.

 

Quels sont les impacts possibles?

  • Prend beaucoup de temps pour accomplir toutes les tâches scolaires qui demandent de lire et/ou d’écrire
  • Peut avoir des difficultés de compréhension en lecture si toute l’énergie est mise au « décodage »
  • Produit de courts textes pour éviter la correction de l’orthographe
  • Choisis les mots dont il connait l’orthographe (vocabulaire restreint)
  • Évite les tâches de lecture et d’écriture
  • À besoin d’oraliser sa lecture ( lire à voix haute) ou à l’inverse, refuse systématiquement de le faire
  • Faible performance en anglais (lecture et écriture)
  • Généralisation des difficultés dès que la lecture et l’écriture sont sollicitées de façon importante dans le parcours scolaire
  • Faible estime de soi

 

Comment aider?

Faire consensus sur les besoins prioritaires (Démarche du plan d’intervention)

Établir une bonne collaboration avec les intervenants scolaires et s’entendre sur des objectifs communs sont des facteurs qui influencent de façon importante la réussite de la personne.

Les interventions adaptées aux besoins sont une clé pour la progression de ses apprentissages.

Plus simplement, contacter un orthophoniste et discutez-en.
Il saura vous conseiller.

Si vous avez des questions ou que vous souhaitez réagir à cet l’article, je vous propose de le faire via le formulaire en bas de page.

Vous pouvez aussi m’écrire en cliquant ici : cabinet d’Orthophonie à Casablanca

Enfin, si vous souhaitez me retrouver cliquez ici : Orthophoniste à Casablanca